Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Politique de la Ville en matière de gestion des déchets


En 2008, dans le contexte de l’engagement de la Ville dans l’élaboration de son Plan Climat Territorial, la Ville a réalisé le diagnostic de l’impact de ses activités et de son patrimoine bâti sur l’environnement, en matière d’émission de gaz à effet de serre. La Ville, accompagnée par le bureau d’étude ALTERN CONSULT, a choisi d’utiliser la méthode le Bilan Carbone développée par l’ADEME.


Les résultats, basés sur l’année de référence 2008, montrent que « la gestion des déchets » est le 2e poste le plus émetteur de gaz à effet de serre. A partir de ces résultats la Ville s’est donc engagée dans un plan d’actions en s’appuyant notamment sur les objectifs des lois dites Grenelle 1 et 2.



Agir sur la collecte et le traitement

A partir des résultats du diagnostic sur les sous-postes « Collecte » et « Traitement », l’illustration ci-dessous montre les paliers à atteindre par la Ville pour se conformer aux objectifs du Grenelle de l’Environnement.

Concernant la diminution des impacts de la collecte des déchets, l’objectif principal porte la diminution de 20 % des émissions d’ici 2020.
Concernant le traitement, les objectifs du Grenelle portent sur la diminution des quantités incinérées, l’augmentation des quantités de déchets recyclés et sur la prévention des déchets.
Pour ce sous-poste, les deux grandes actions principales engagées par la Ville dès 2011 sont :

  • un Plan local de promotion du compostage
  • un Programme Local de Prévention des Déchets (dit PLPD)

Télécharger le rapport 2014 "Prix et Qualité du Service Public d'Elimination des Déchets" (fichier PDF - 7,8 Mo)


En savoir plus sur le Bilan carbone

 

 

La ville récompensée par un label Ecopropre

Le saviez-vous ? Le label Écopropre (1 étoile) a été décerné à Saint-Germain-en-Laye. Ce label, basé sur un classement des détritus selon leur nature (mégots, débris de verre, déjections canines…), récompense les villes qui souhaitent améliorer durablement la propreté de leurs espaces publics. Il repose aussi sur un Indicateur Moyen de Salissure comme référence.

La collecte des informations est effectuée dans douze rues différentes. Elles ont été choisies aussi bien dans le centre-ville qu’en dehors, dans des quartiers qui comptent une majorité d’immeubles ou un grand nombre de maisons individuelles*.

Les premiers relevés sur la présence des détritus ont été effectués en mars. L’opération sera répétée tous les mois et les informations seront transmises à l’AVPU (Association des Villes pour la Propreté Urbaine) qui les analysera puis nous les retournera afin de nous aider à mettre en oeuvre un plan d’actions pour diminuer les salissures. Celui-ci permettra à la Ville de gagner une deuxième étoile !

Saint-Germain, souhaite s’engager “durablement” en faveur de la propreté de leurs espaces publics.

Par “durablement”, il faut entendre que le label valorise les moyens de prévention et d’incitation de prise de conscience mis en oeuvre pour diminuer le manque de propreté plutôt que ceux nécessaires au nettoiement.
Assurer la propreté des espaces publics est certes une des missions des agents municipaux mais il appartient aussi à chacun de respecter son environnement en faisant preuve de civisme.

* Rues du Gast, de la Procession, Ducastel, de l’Aurore, de la Vieille-Butte, Schubert, Henri-Dunant, Marie-Stuart, du Triboulet, Turgot, chemin des Glaises, boulevard Berlioz.