Description

Ces deux aides financières créées cet été et la majoration de l'aide unique à l'apprentissage, permettent aux employeurs de recruter des jeunes plus facilement.

Pour trouver des candidats compétents et disponibles rapidement, vous pouvez contacter le service emploi Dynam'jeunes au 01 34 51 16 18.

L'aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans 
Cette aide peut monter jusqu'à 4 000€ sur une année. 
Les conditions : 

  • CDI ou CDD d'au moins trois mois,
  • date de conclusion du contrat entre le 1er août 2020 et le 31 mars 2021,
  • jeunes de moins de 26 ans à la date de conclusion du contrat.
     
  • Une rémunération maximale du jeune :
    • si le contrat a été conclu entre le 1er août 2020 et le 31 mars 2021 : rémunération inférieure ou égale à deux fois le SMIC horaire (= 20,5 € brut/heure).
    • si le contrat a été conclu entre le 1er avril et le 31 mai 2021 : rémunération inférieure ou égale à 1,6 SMIC horaire (= 16,4 € brut/heure).

Les formalités : 
Vous effectuez votre demande d'aide auprès de l'Agence de service de paiement (ASP) via la plateforme de téléservice SYLAé, dans un délai maximal de quatre mois suivant la date de début d'éxécution du contrat. 

L’ASP vous verse ensuite l’aide à la fin de chaque trimestre dans la limite d’un an : en principe 1 000 € par trimestre. L’aide est toutefois proratisée en fonction du temps de travail et de la durée du contrat. Vous devez fournir une attestation de présence chaque trimestre.

Vous ne pouvez pas bénéficier de l’aide si :

  • le salarié est placé en activité partielle,
  • vous avez procédé depuis le 1er janvier 2020 à un licenciement pour motif économique sur le poste concerné,
  • vous bénéficiez du versement d’une autre aide de l’État à l’insertion, à l’accès ou au retour à l’emploi au titre du salarié concerné,
  • le salarié a appartenu aux effectifs de l’entreprise à compter du 1er août 2020 au titre d'un contrat n'ayant pas ouvert droit au bénéfice de l'aide.

Une aide exceptionnelle à l'alternance
Cette aide peut monter :

  • jusqu'à 5 000 € pour l'embauche d'un alternant mineur pour la première année d'éxécution du contrat ;
  • jusqu'à 8 000 € pour l’embauche d’un alternant majeur pour la première année d’exécution du contrat.

Les conditions : 

  • contrats d’apprentissage ou de professionnalisation,
  • date de conclusion du contrat : jusqu'au 31 décembre 2021,
  • âge de l'alternant à la date de conclusion du contrat : moins de 30 ans.
     
  • Les conditions liées au diplôme préparé : 
    • contrats conclus du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 : préparation d’un diplôme d’un niveau maximum équivalent à bac + 5 (Master, diplôme d’ingénieur) ;
    • contrats conclus à partir du 1er mars 2021 : préparation d’un diplôme ou d’un titre d’un niveau minimum équivalent à bac +2 (DEUG, BTS, DUT, DEUST) et maximum équivalent à bac+5 (Master, diplôme d’ingénieur).

Attention si l’entreprise compte plus de 250 salariés, des conditions spécifiques doivent être remplies.

Les formalités : 
Vous transmettez le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation auprès de votre OPCO (opérateur de compétences) de référence. 

L’aide unique à l’apprentissage
Cette aide peut monter :

  • jusqu'à 5 000 € pour l'embauche d'un apprenti mineur pour la première année d'exécution du contrat ;
  • jusqu’à 8 000 € pour l’embauche d’un apprenti majeur pour la première année d’exécution du contrat.

Les conditions : 

  • contrats d’apprentissage signés jusqu’au 31 décembre 2021,
  • préparation d’un diplôme équivalent au plus au baccalauréat,
  • entreprises de moins de 250 salariés.

Les formalités : 
Vous transmettez le contrat d’apprentissage auprès de votre OPCO de référence. 

Pour tout renseignement complémentaire sur les aides, vous pouvez :

  • appeler le numéro gratuit d'assistance de l'Agence de services et de paiement au 0 809 549 549,
  • vous connecter sur le Portail de l'alternance mettant à disposition un simulateur de rémunération et d'aides en ligne,
  • consulter ce lien pour trouver votre OPCO.

Menu de sommaire