800 commerces, implantés en grande majorité, au cœur même du centre-ville ancien : un chiffre qui fait de Saint-Germain-en-Laye "le plus grand centre commercial à ciel ouvert de l’ouest parisien".

Le plus grand centre commercial à ciel ouvert de l’ouest parisien

800 commerces, implantés en grande majorité, au cœur même du centre-ville ancien : un chiffre remarquable qui fait de Saint-Germain-en-Laye "le plus grand centre commercial à ciel ouvert de l’ouest parisien".
À noter, en particulier, un secteur de l’habillement important et très qualitatif (167 boutiques), une activité de restauration-hôtellerie diversifiée (85 établissements) et de multiples commerces de bouche originaux et de qualité (fromagers, bouchers, boulangers-pâtissiers, chocolatiers, cavistes et autres épiceries fines...). Ces commerces, grandes enseignes ou  indépendants, participent grandement à la diversité et à la vitalité du commerce saint-germanois.

Le marché (alimentaire et non alimentaire) très actif, qui se tient trois fois par semaine place du Marché-Neuf, attire bien au-delà des limites de la commune, sans compter celui des Rotondes le vendredi. Saint-Germain-en-Laye étant classée ville touristique, son activité commerciale se déploie non seulement les jours ouvrés mais également le dimanche, jour pendant lequel de nombreux commerces restent ouverts.

 

Suite à la fusion le 1er janvier 2019, la ville déléguée de Fourqueux abrite également de petits commerçants, artisans, un marché et des entreprises, situées dans les zones d’activités des Basses-Auges et du Pince-Loup, en bordure de la RD 98, un tissu économique tourné essentiellement vers les services.
Les commerces de proximité sont quant à eux situés essentiellement autour de la place de la Grille et du centre-ancien. Retrouvez-les sur l'application mobile de la ville.


Vos commerces ouverts même le dimanche !

À Saint-Germain-en-Laye, vous pouvez également profiter du dimanche pour faire votre marché... et votre shopping.

La loi du 6 août 2015, dite « loi Macron », a modifié les conditions d’ouverture dominicale pour les commerces. La ville étant considérée «Zone touristique» au titre de cette loi, les commerces non alimentaires ont la possibilité d’ouvrir tous les dimanches de l’année. Pour les commerces alimentaires, ils disposent du même droit, jusqu'à 13h. La Ville offre à ceux qui le souhaitent l'opportunité d’ouvrir au-delà de 13h dans la limite de douze dimanches par an.