Le musée municipal de Saint-Germain-en-Laye

Venez découvrir l'exposition « Payages d'ici et d'ailleurs » du 4 février au 28 mai 2023 !

Un paysage est toujours un voyage. Dans le temps, grâce à l’intérêt que les artistes ont depuis toujours porté à la nature, bien avant que le genre ne devienne véritablement autonome au XVIIe siècle. Dans l’espace ensuite, depuis son propre jardin et les coins familiers jusqu’aux contrées lointaines, visitées, inaccessibles et même rêvées : le paysage ne reconnaît aucune frontière sinon l’observation et l’imagination de l’artiste.

Le mot même, « paysage », est un voyage linguistique. Formé à la Renaissance à partir du mot « pays », il s’inspire du néerlandais « landschap », lui offrant une définition résolument différente. Le terme flamand décrit une réalité géographique, tandis que son équivalent français se veut une représentation, un tableau plutôt qu’un endroit. Ce « mot commun entre les painctres » selon le dictionnaire de Robert Estienne paru en 1549 gagne ensuite les autres langues, devenant « paesaggio » en italien, « paisaje » en espagnol ou « pejzaż » en polonais.

Ailleurs, il reste invariablement lié à la peinture, même lorsqu’en France, on élargit le terme à l’ « étendue de pays que l’œil peut embrasser dans son ensemble ». Un paysage c’est aussi un regard, celui d’un artiste sur la nature, celui du spectateur sur l’œuvre. Sites sauvages ou rues surpeuplées, forêts denses ou mers s’étirant jusqu’à l’horizon, collines dorées par le soleil au zénith ou architectures constellées de lumières électriques : un paysage est une immersion dans l’imagination d’un peintre, une rencontre avec l’art..

Le musée municipal Ducastel-Vera propose un voyage pittoresque et pictural à travers les paysages issus de ses collections, au gré du génie créateur des artistes d’ici et d’ailleurs.

Entrée gratuite, livret-jeux pour enfants.


Créé en 1872 à partir du legs de Louis-Alexandre Ducastel, le musée municipal s'est enrichi grâce aux acquisitions et donations d’artistes, de notables de la ville et de collectionneurs.

Son fonds réunit aujourd'hui une collection d'une grande qualité :

  • un lot exceptionnel de peintures flamandes dont le tableau attribué à Jérôme Bosch (suiveur) : "L'Escamoteur",
  • de nombreuses peintures d'écoles française et italienne du XVIIe au XXe siècle autour des scènes religieuses, mythologiques ou historiques, de la scène de genre et du paysage,
  • des sculptures (bois polychromés, terres cuites, bas-reliefs),
  • un cabinet des arts graphiques, comprenant des dessins français et italiens des XVII et XVIIIe siècles.

Trois fonds (art décoratif, archéologie égyptienne et histoire naturelle) complètent la collection.
Les collections sont disponibles à l'occasion des expositions temporaires visibles à l'espace Paul-et-André-Vera.


Les collections