La commune nouvelle : une ambition forte

La naissance de la commune nouvelle permettra de renforcer les interconnexions entre les deux territoires pour être simplement plus efficace au service de l’ensemble des concitoyens en mettant en commun les charges de fonctionnement et les projets d’investissement autour de trois axes

  • Une entité plus forte pour défendre les intérêts des populations, des territoires et du cadre de vie, 
  • Réaliser des économies par la mutualisation des moyens de fonctionnement et d’investissement afin de dégager des marges financières sans augmentation de la fiscalité, 
  • Adapter les services publics et l’organisation administrative à un bassin de vie évolutif, en donnant une priorité à une proximité respectueuse de l’identité des territoires 

La chute des dotations allouées au secteur public local depuis 2014 pose un défi historique aux élus locaux, pour autant les communes doivent poursuivre leur mission auprès des administrés toujours plus exigeants et ce dans un contexte budgétaire très incertain.

En 2019 

Les dépenses de fonctionnement seront à nouveau présentées en baisse et ce pour la 4ème année consécutive.

Le budget alloué à l’investissement sera de l’ordre de 25,5 millions d’euros.

budget de la commune nouvelle 2019

A retenir

En termes de fonctionnement, cette fusion permet :

  • le maintien auquel j’ajoute une bonification de 5 % de la Dotation Globale de Fonctionnement (sur 3 ans) et Dotation de Solidarité Rurale (sur 3 ans)
  • la perception des droits de mutation à titre onéreux sur l’ensemble du territoire

En termes d’investissement , la commune nouvelle pourra bénéficier du dispositif d’aide aux communes fusionnées.

  • 100 € par habitant soit  4,6 millions d’euros  
  • 9,2 millions d’euros de travaux HT subventionnable à hauteur de  50 %
budget investissement commune nouvelle 2019

Les grandes orientations retenues pour 2019

  • La poursuite de la restructuration et l’extension des groupes scolaires en vue de l’arrivée de nouveaux Saint-germanois et notamment sur le quartier de la Lisière Pereire
  • En 2019, les études pour le groupe scolaire Bonnenfant se poursuivront, 
  • La mise en valeur de l’hypercentre et de plusieurs espaces publics
  • Des travaux de développement durable
  • La finalisation de l’éco-quartier de la Lisière Pereire, incluant notamment la finalisation du nouveau parking public couplé à un parc relais du STIF et la réalisation de la place Michel Péricard. La finalisation de l’ensemble du projet est prévue en 2020, 
  • L’aménagement routier (rond point - piste cyclable…) d’accès de la zone de stationnement mixte complexe sportif / lycée international, 
  • La finalisation de l’étude et lancement des travaux de l’extension cimetière à Fourqueux
  • L’aménagement du complexe sportif Claude Bocard : étude et début de travaux, 
  • La rénovation de l’église Sainte Croix et du presbytère
  • La rénovation du terrain de Hockey au stade Georges-Lefèvre, 
  • La poursuite de la réhabilitation du réseau d’assainissement
  • La gestion en budget annexe d’aménagement de l’opération quartier de l’hôpital
  • La poursuite des études en vue de l’exploitation des granulats
  • Les études et début des travaux du forage Albien
  • La poursuite des études pour le projet de géothermie
  • La finalisation du premier projet : carrés potagers et jardins familiaux
  • La poursuite de la mise en œuvre d’un plan sécurité
  • L’étude de réaménagement de la Maison natale de Claude Debussy
  • Le gros entretien des bâtiments et de la voirie
  • ……

Un maintien total des taux de fiscalité en 2019

Les taux de fiscalité locale 2019 seront identiques à ceux de 2018 votés par les communes historiques. Les politiques d’abattements en vigueur en 2018 se poursuivront en 2019. Les taux du territoire seront toujours très en deçà des taux moyens de la strate et nationaux.

Taxe d'habitation

• National 2017 : 24,47%
• Strate 20 000 à 50 000 habitants : 19,95%
• Saint-Germain-en-Laye : 12,48% 
• Fourqueux : 11,68%

Taxe foncière sur les propriétés bâties

• National 2017 : 21,00%
• Strate 20 000 à 50 000 habitants : 23,10%
• Saint-Germain-en-Laye : 9,97%
• Fourqueux : 12,50%

Taxe foncière sur les propriétés non bâties

• Saint-Germain-en-Laye : 41,03%
• Fourqueux : 103,98%

Une ambition municipale forte

Une ambition municipale forte avec des projets et des réalisations en phase avec les projets de territoire de la commune nouvelle, dans la poursuite des grands projets d’investissement entrepris avec 4 axes majeurs :

La nature et la ville : faire de Saint-Germain-en-Laye un territoire durable et ambitieux, 
Une priorité éducative tournée vers l’international : une dimension internationale pour une réussite pour tous 
Une mobilité traitée dans sa globalité : construire un territoire plus favorable aux déplacements à pied, à vélo et en transports collectifs et réduire les nuisances sonores.
Les associations, piliers du vivre ensemble

L’année 2019 est l’occasion pour la Ville de traduire ses ambitions politiques dans deux documents de planification en cours de révision ou de modification, les deux PLU(s) et le SPR.

• Le PLU de la commune historique de Saint-Germain-en-Laye a fait l’objet d’une révision générale adoptée par le Conseil Municipal le 21 février 2019. Le PLU de la commune historique de Fourqueux a fait l’objet d’une modification qui a été adoptée par le Conseil Municipal le 17 décembre 2018.  
• La poursuite de la révision du SPR (Site patrimonial remarquable).

Une action commune pour défendre la forêt 

A l’initiative du Maire de Saint-Germain-en-Laye, les collectivités concernées et l’Office national des forêts ont lancé le 15 novembre 2017 les États généraux des forêts domaniales de Saint-Germain et de Marly, dont l’état nécessite un plan d’actions immédiat. Un plan d’investissement, d’environ 3 millions d'euros, financé sur les trois prochaines années ainsi qu’un budget annuel d’entretien. La Ville contribuera à hauteur de 200 000 euros.

Le projet de renouvellement urbain en plein cœur de ville

La réalisation du quartier de l'Hôpital va être suivi et exécuté au cours de l'année 2019. Deux projets très structurants en matière de mobilité en Île-de-France sont lancés : 

  • Le prolongement du RER E vers l'Ouest (EOLE), 
  • Le  Tram 13 express  dont la phase 1 permettra de prolonger la Grande Ceinture Ouest au nord jusqu’à Saint-Germain-en-Laye (ligne A) et au sud jusqu’à Saint-Cyr-l’École (ligne C). Le coût d’objectif de cette réalisation portée par l’État (21%), la Région Île-de-France (49%) et le Département (30%) s’établit à 306 M€ pour cette phase. 

Ces deux projets d’envergure sont déterminants pour assurer le développement de Saint-Germain-en-Laye en inscrivant la Ville dans l’ère des nouvelles mobilités.