Saint-Germain-en-Laye s'est dotée d’un Point d’accès au droit (PAD) en 2013 (qui devient le Point-justice), afin d'apporter aux citoyens une information de proximité dans le domaine juridique. Chaque année, le point accueille plus de 3 500 personnes qui résident principalement sur la ville (60 %). Il se trouve au cœur d’un dispositif juridictionnel comme le Tribunal de proximité et le Conseil des prud’hommes situés sur le territoire de la commune.

Le PAD - Point-justice est un lieu d'accueil gratuit, permanent et confidentiel. Il permet de développer l’information de proximité sur les droits et devoirs aux personnes, en associant tous les acteurs locaux qui, à différents niveaux, interviennent dans le domaine de l’information des droits, de la prévention et de l’insertion.

Principales missions du PAD - Point-justice

  • Informer sur les droits en matière de logement, de la famille, lutte contre les violences et les discriminations...
  • Orienter vers des organismes, services ou professionnels chargés de mettre en oeuvre ces droits par une consultation juridique (médiateur, avocat, notaire, huissier...).
  • Aider pour accomplir les démarches administratives et assister dans la rédaction des courriers et actes juridiques.
  • Assister les personnes au cours des procédures non juridictionnelles.

Vous pouvez contacter le Point d'accès au droit - Point-justice, par téléphone ou sur place aux horaires d'ouverture. La coordinatrice vous reçoit, vous écoute et en fonction de votre demande, elle vous dirige vers un partenaire adapté.

Vous y trouverez également des plaquettes d'informations sur les différents acteurs intervenant dans le domaine juridique ou social et sur les procédures spécifiques.

Les permanences sur RV

  • Les avocats.
  • Les notaires.
  • Les huissiers de justice.
  • Les conciliateurs de justice.
  • Les juristes du Centre d'information des droits des femmes et de la famille (CIDFF).
  • Les juristes de l'association ADIL 78 (problématiques liées au logement).
  • Les juristes de l'association CRESUS (dette, surendettement).
  • Les conseillères conjugales et familiales de l'association Alternative 78 (accueil conflits familiaux et lieu écoute violences).
  • L'écrivain public (aide à la rédaction de courriers, dossiers administratifs, dossiers d'aide juridictionnelle).
  • Le délégué du Défenseur des Droits (défense des droits des usagers des services publics, lutte contre les discriminations...).
  • Les médiateurs de l'association APME (Association père-mère-enfant médiation).
  • Les conseillers de l'association UFC que choisir (droits des consommateurs).