La ville est représentée aux niveaux national et international dans différentes disciplines. Le PSG reste son fer de lance mais des clubs comme le Cercle d’escrime, le Saint-Germain Hockey-club, le CAO 78 (athlétisme) et le CNO en natation défendent fièrement les couleurs de la ville sur la scène européenne.

Sportifs célèbrent originaires de Saint-Germain-en-Laye :

  • Amélie Mauresmo, tennis
  • Mamadou Sahko, football
  • Bernard Guignedoux, football

Football : berceau historique du PSG

Le Paris Saint-Germain est né en 1970 de l’association de quelque 20 000 sportifs parisiens, désireux de voir renaître un grand club de football à Paris, et du Stade saint-germanois offrant, à proximité de Paris, des installations de qualité. L’équipe première de Saint-Germain venait de conquérir sa place en National, équivalent de la 3e division aujourd’hui. L'équipe de football de Saint-Germain sert ainsi de support à la création de la section professionnelle actuelle.
Les équipes de jeunes et les féminines figurent parmi les meilleures aux plans régional et national et au niveau européen aujourd'hui.Le centre de formation du PSG, basé au camp des Loges, produit régulièrement de jeunes professionnels qui atteignent le plus haut niveau, tout en préparant leur future réinsertion.

L’escrime, premier club aux six armes

Le Cercle d’escrime de Saint-Germain-en-Laye, en 1979, propose l’initiation et la pratique aux trois armes de l’escrime (fleuret, épée, sabre), dès l’âge de 4 ans. C’est le premier club des Yvelines aux six armes (filles et garçons).

Le saviez-vous ? 

Ce coup habile et imprévu est rendu célèbre par Guy Chabot de Jarnac, qui le porta lors d’un duel à François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie, devant le château de saint-Germain-en-Laye. Le coup de Jarnac a pris une connotation de coup déloyal ou pernicieux, qui n’existait pas à l’origine. Il s’agit d’un coup à l’arrière du genou ou de la cuisse.

Le hockey, un club multi-titré 

Le Saint-Germain hockey club est fondé en 1927. Depuis plus d'une décennie, ses deux équipes « premières » font partie de l’élite du hockey français et ses joueurs souvent appelés en équipe de France.

En 2017, le SGHC fête ses 90 ans.

  • Exposition photo itinérante (photos des pionniers du club aux jeunes pousses d’aujourd’hui) : stade Georges-Lefèvre, place du Marché-Neuf, dans les rues du coeur de ville, dans la parc du château (course des écoles et Foulée royale), sur les grilles de l’hôtel de ville en septembre, place des Rotondes, puis jardin des Arts en octobre.
  • Fête des 90 ans le samedi 16 septembre avec notamment, une animation « Amène ton Saint-Germanois » pour découvrir la pratique du hockey sur gazon.

Le sport depuis 1108 ...

La jamais contente
Le Bol d'or, en 1926, dans la forêt de Saint-Germain

Connus pour ses terrains de chasse à l’époque des rois de France depuis l’accession au trône de Louis VI, c’est avec le célèbre coup de Jarnac en 1547 que Saint-Germain-en-Laye est sacrée ville sportive.

Le 1er mai 1899, La jamais contente, véhicule électrique en forme de torpille conduit par Camille Jenatzy est le premier véhicule automobile à franchir les 100 km/h sur la route centrale. Quelques années plus tard, Saint-Germain accueille de grandes manifestations cyclistes. En avril 1920, le journal L’Auto confie au Stade saint-germanois l’organisation du Grand prix cycliste des jeunes. Le Petit réveil du 8 avril 1920 écrit « Saint-Germain va devenir un des plus grands centres sportifs parisiens et le commerce local en ressentira les meilleurs effets ».

Coup de Jarnac, La jamais contente, Bol d’or, Tour de France...

Quelques années plus tard, la plus fameuse manifestation sportive saint-germanoise, Le Bol d’or, est créée. Cette course a lieu sur le circuit « Les Loges - La Croix de Noailles », elle se déroule sur deux jours. Entre 1923 et 1951, la forêt de Saint-Germain a servi 16 fois de cadre au Bol d’or.

En 1944, Saint-Germain-en-Laye est la seule ville de France dans laquelle le Tour de France passe au départ puis à l’arrivée. D’un simple passage en 1947, la ville est choisie en 1978 pour recevoir deux fois le Tour de France la même année. Elle est ville de départ pour l'épreuve du Paris-Nice en 2013 et accueille le 2e round du championnat de hockey sur gazon et l'élite mondiale de la discipline.