Se déplacer autrement, sur un mode doux et responsable

Le Tram 13 Express, est une nouvelle ligne qui prolonge la ligne Grande-Ceinture ouest au nord et au sud du département pour desservir sept communes : Saint-Germain-en-Laye, Mareil-Marly, L’Etang-la-Ville, Noisy-le-Roi, Bailly, Saint-Cyr-L’École et Versailles. Il a été reconnu d’utilité publique en 2014.
Pour Saint-Germain, il desservira cinq stations entre la gare de Grande-Ceinture et le RER A :
Saint-Germain Bel-Air - Fourqueux, Saint-Germain GC, Camp des Loges et Saint-Germain RER A.  

Il va permettre une circulation plus fluide et un déplacement en mode doux, en offrant des correspondances efficaces entre les foyers de population et les grands pôles d’activité comme Saint-Germain-en-Laye, sans passer par Paris. 
 

L'objectif : simplifier les déplacements des Saint-Germanois et privilégier l’utilisation des transports en commun, désengorger la circulation en centre-ville. Un parking-relais est prévu Lisière Pereire.

Des temps de transport considérablement réduits 

  • Un tram qui circule de 6h à minuit en semaine et le samedi, de 6h30 à 22h les dimanches et jours fériés
  • Un passage toutes les 10 minutes en heures de pointe
  • Un trajet réduit à 30 minutes entre Saint-Cyr RER et Saint-Germain RER contre 60 minutes aujourd’hui.

Le transport sera assuré par un tram-train électrique innovant, rapide et écologique : il circulera comme un train sur le réseau ferré, et comme un tramway en ville. Il est également plus silencieux que les trains classiques de la ligne de Grande-Ceinture ouest qu’il va remplacer ; avec une baisse sensible des nuisances sonores.
Afin de réduire autant que possible les impacts sur l'environnement (parcelles en bordure de forêt et alignements d'arbres), Ile-de-France mobilités a prévu des mesures compensatoires : travaux de reboisement et de regénération de la forêt multipliés par quatre, création de zones protégées pour le développement de la faune.  

Ces travaux préparatoires dans la partie de la ligne comprise entre la gare de Grande-Ceinture et le RER A, avenue Kennedy et avenue des Loges seront compensés afin de préserver le massif forestier . Le projet du Tram 13 express prévoit en effet un nouvel étagement de la lisière pour créer à nouveau les différents niveaux de végétation et ainsi préserver la biodiversité et garantir les ressources alimentaires pour les animaux. Les 15 hectares reboisés permettront : 

  • De régénérer le massif de Saint-Germain là où la forêt recule, suite notamment à la tempête dévastatrice de décembre 1999 qui a abattu une quantité de bois équivalente à quinze années de récolte !
  • De l’étendre grâce à de nouvelles implantations localisées au nord, autour de l’étang du Corra, et à l’ouest, dans la plaine de la Jonction pour créer une coulée verte qui permettrait de recréer une liaison entre la forêt de Saint-Germain et celle de Marly-le-Roi.

D'autre part, Les avenues des Loges et Kennedy vont s'embellir : 

  • Avenue des Loges : elle gardera son aspect paysager avec un traitement de replantation des alignements d'arbres ; un traitement végétal au sol du tracé du tramway, accompagné de clôtures elles-mêmes paysagères.
  • Avenue Kennedy : Un élargissement de la voie (aujourd'hui entre 10 et 18 mètres de large) pour atteindre entre 17 et 23 mètres. Nouveau mobilier urbain et nouveaux aménagements au sol : une voie réservée au tram ; une voie à sens unique pour les véhicules ; une piste cyclable ; des trottoirs. 

Deux phases de réflexion et de consultation

PHASE 1 : (début fin 2016, terminée)
Prolonge la ligne de Grande-Ceinture ouest, au nord, entre Saint-Germain Grande-Ceinture et Saint-Germain RER A et, au sud, entre Noisy-le-Roi et Saint-Cyr-L’Ecole RER C. Cette phase est terminée.

PHASE 2 : (en cours)
Prolongera la Grande-Ceinture au nord jusqu’à Achères-Ville RER A. Cette phase fait actuellement l’objet de concertations.

Aux différents stades d’avancement du projet, des consultations sont mises en place avec le public. La prochaine enquête publique complémentaire aura lieu fin 2017 et portera sur une proposition de variante du tracé urbain dans Poissy intramuros.

Porté et financé par l’État (21 %), la région Île-de-France (49 %) et le département des Yvelines (30 %), le Tram 13 Express est un projet d’intérêt général dont le coût d’objectif à terminaison a été fixé à 306 millions d’€ pour la phase 1.
Sa réalisation est confiée à Ile-de-France mobilités, anciennement Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF), l’autorité organisatrice des transports franciliens, SNCF réseau, SNCF mobilités et la RATP. Le matériel roulant et l’exploitation de la ligne sont financés par lle-de-France mobilités.