Saint-Germain-en-Laye, ville royale et impériale, a un héritage patrimonial fort. Celui-ci a permis son intégration en secteur sauvegardé.

Au travers d’une exposition, de débats et d'enquêtes, des urbanistes ont réalisé une synthèse de ces échanges. Les conclusions ont été, non pas de transformer le cadre de vie apprécié, mais de le « parfaire ».

L’étroitesse des rues historiques et l’usage éclectique de l’espace urbain a nécessité de repenser les flux dans la ville et notamment dans l’hypercentre. La Ville de Saint-Germain-en-Laye se donne comme objectifs d’apaiser son cœur de ville par l’extension de son périmètre piétonnier, d’améliorer son accessibilité, sa sécurité, sa végétalisation et la qualité de vie des saint-germanois. À cet effet, un plan de requalification est mis en œuvre depuis plusieurs années.


La cour Larcher

Située en Site patrimonial remarquable, la cour Larcher est un espace entouré de bâtiments à vocation d’habitation et de restauration. L’aménagement effectué a rendu cette place plus attrayante tout en gardant son esprit avec un espace de jeux, les terrasses des commerces et la végétalisation. D’autre part, celui-ci a mis en valeur les aspects patrimoniaux, notamment les traces d’une ancienne chapelle.


Les rues de la Salle et des Coches (soutenu par le département des Yvelines)

L'aménagement a permis de favoriser la polyvalence des espaces afin de pouvoir accueillir les activités garantes de la vie sociale et commerciale de la ville. La qualité de l’espace public représente une valeur ajoutée pour l’ensemble des commerces et permet à tous les saint-germanois de profiter pleinement de ces derniers.

Le premier enjeu de ce projet est celui de la « domestication » du trafic automobile et de la reconquête piétonne des espaces.

Le second est celui du commerce et de la vitalité urbaine (terrasses, commerçants…).

Le troisième est celui de la qualité de l’espace public et de sa mise aux normes des attentes du XXIème siècle, en termes d’accessibilité, de tranquillité et de développement durable.


La rue et la place Saint-Pierre (soutenu par la région Île-de-France et par l’Agence de l'eau Seine-Normandie)

La requalification de la rue et de la place Saint-Pierre a permis de renforcer l’attrait et le rayonnement du quartier.
Cet aménagement avait pour objectifs de sécuriser les conflits d’usages (piétons, usagers des terrasses, automobilistes…) et de gagner en dimension urbaine.


Les rues de Pologne - de Poissy - la place du Vieux-Marché et les arcades (soutenu par la région Île-de-France, le département des Yvelines et Fonds européen de Développement régional)

La requalification de la rue de Pologne s’est déroulée en plusieurs phases :

  • en 2018 avec la première phase entre la rue Armagis et le passage Jadot ;
  • en 2019 avec la deuxième phase entre le passage Jadot et la rue Wauthier ;
  • en 2021 avec la troisième phase entre la portion entre la rue Wauthier et la place du Vieux-Marché.

La rue de Pologne, constituant l’une des entrées structurantes de Saint-Germain-en-Laye, représente un enjeu majeur dans la redynamisation de son hypercentre.

En effet, la qualité de l’espace public est un facteur incontournable de la valorisation des villes car :

  • il qualifie l’identité urbaine en donnant une image positive ;
  • il est un équipement fonctionnel qui doit être au meilleur niveau en terme de normes et d’attentes contemporaines ;
  • il est un espace qui doit être partagé en offrant toutes les garanties de confort et de tranquillité publique.

Les rues de Poissy, de Pologne et la place du Vieux-Marché s’insèrent dans le périmètre du secteur sauvegardé. Elles se situent en cœur de ville et sont des axes structurants de la ville. Elles s’articulent en triangle autour de la place du Marché-Neuf, qui accueille les mardi, vendredi et dimanche le marché central. C’est une forte concentration et attractivité commerciale. L’objectif des aménagements réalisés ont permis de créer un centre-ville plus agréable, sûr et apaisé.

La rue de Poissy a été refaite entre le 18 juin et le 18 septembre 2021, date d'inauguration à l'occasion des Journées européennes du patrimoine. Par ailleurs le 12 mars 2022, la Ville de Saint-Germain-en-Laye a reçu la Marianne d'or pour ses actions en faveur du développement durable, parmi lesquelles la piétonnisation de la rue de Poissy.

L’aménagement de la rue de Pologne/place du Vieux-Marché a permis d'unifier et qualifier le centre historique avec un esthétisme commun. La requalification des chaussées et trottoirs des rues de Poissy, de Pologne et de la place du Vieux-Marché offrent des espaces piétons plus larges, confortables et une continuité de revêtement de sol. L'élargissement des trottoirs rue de Pologne apaisent l’espace. L’amélioration du cadre de vie engagée ces dernières années se poursuit.

L’ensemble des ces réalisations ont été cofinancées suivant les différents projets par :


Fin de la rue de Poissy et place de la Victoire (Projet en cours - Soutenu par l'Etat, la région Île-de-France, le département des Yvelines, le Fonds européen de Développement régional et l'Agence de l'eau Seine Normandie)

La Ville poursuit son programme de requalification de son cœur de ville historique et commercial avec la rue de Poissy et la place de la Victoire.

Toujours dans ces mêmes objectifs d’unifier le centre avec un esthétisme commun, d’offrir un cadre de vie agréable entre urbanité et nature et de permettre à tous les saint-germanois d’évoluer dans un espace apaisé et attractif, elle a lancé le 22 mai dernier ce chantier.

Parmi les aménagements opérés, les cheminements piétons de la place de la Victoire seront élargis, la végétalisation sera étendue pour créer un véritable îlot de fraîcheur qui permettra aussi la gestion des pluies courantes.

Visualiser le projet de requalification en cliquant sur ce lien.