Plus de confort et de pouvoir d’achat pour tous

Projection 3D de l’unité d’adoucissement (au premier plan) intégrée à l’usine de production d’eau potable du Pecq-Croissy. © Arnaud Paquin Architecte
Projection 3D de l’unité d’adoucissement (au premier plan) intégrée à l’usine de production d’eau potable du Pecq-Croissy. © Arnaud Paquin Architecte

Pour résorber les nuisances liées au calcaire qui engendre des dépenses s’élevant en moyenne à 150 € par an et par foyer (**) (désagréments, maintenance ou remplacement des équipements, énergie, achat de produits ménagers, etc.) et pour répondre à une attente massive des usagers, des travaux de construction d’une unité d’adoucissement collectif ont été planifiés au sein des deux usines de Flins-Aubergenville et du Pecq-Croissy.

Carte des communes bénéficiant de l'unité d'eau adoucie Le Pecq-Croissy : Carrières-Sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Le Pecq, Le Port-Marly, Le Vésinet, Montesson, St Germain-en-Laye.
Carte des communes bénéficiant de l'unité d'eau adoucie Le Pecq-Croissy

Huit communes bénéficient de l’unité du Pecq-Croissy mise en service depuis le 1er juillet : Carrières-Sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Le Pecq, Le Port-Marly, Le Vésinet, Montesson, St Germain-en-Laye.
Le calcaire en excès est enlevé par une étape de traitement spécifique (via un procédé de précipitation catalytique) qui élimine les désagréments causés par le calcaire (entartrage, surcoûts, etc.) tout en conservant les qualités minérales de l’eau. Cet adoucissement collectif de l’eau coûtera moins de 30 € par an et par foyer (*) permettant ainsi un gain moyen de pouvoir d’achat de l’ordre de 120 € par an et par foyer, induit par la diminution de la consommation électrique et d’achat de produits d’entretien. Ceci constitue par ailleurs une avancée pour la protection de l’environnement. 

L'eau distribuée dans votre commune

Le saviez-vous ?

83% des consommateurs de l’ouest francilien citent le calcaire comme étant la principale cause d’insatisfaction en matière de qualité de l’eau du robinet. 92 % sont favorables à une solution d’adoucissement collectif de l’eau (*).
Pour améliorer cette situation et répondre à cette demande, votre commune a fait le choix de l’approvisionnement en eau adoucie pour l’ensemble de son périmètre.

L’eau adoucie reste bien sûr totalement potable.
Cette augmentation de la quantité de sodium dans l’eau est cependant à prendre en compte par les personnes soumises à un régime hyposodé strict.

(*) Etude consommateurs réalisée par BVA group en septembre 2015 sur le calcaire dans les Yvelines auprès d’un échantillon représentatif de la population de 18 ans et plus.(**) Hypothèse d’un foyer composé de 4 personnes consommant 120 m3 par an

Les impacts de la distribution d'eau adoucie dans votre commune

Une eau adoucie depuis le 1er juillet

Testée avec succès au mois de juin, elle est véritablement entrée en service le 1er juillet et permet d’enlever le calcaire en excès par une étape de traitement spécifique tout en conservant les qualités minérales de l’eau.

Si vous êtes équipés d’un adoucisseur individuel, il est indispensable de faire évoluer le réglage du matériel pour vous prémunir de tout risque de dégradation de la qualité et des appareils.

En savoir plus

Dois-je encore m’équiper d’un adoucisseur individuel ?

Techniquement vous pouvez renoncer à ce type de dépense car l’adoucissement de l’eau sera réalisé, collectivement et en amont, à l’usine de production d’eau potable du Pecq-Croissy

Que faire de mon adoucisseur?

Soit vous décidez de débrancher définitivement votre installation, surtout si celle-ci est vieillissante.
Soit vous souhaitez la conserver pour un gain additionnel sur l’abattement de la dureté : dans ce cas, il sera indispensable de faire évoluer le réglage du matériel pour vous prémunir de tout risque de dégradation de la qualité (eau trop adoucie) et des appareils. Il sera nécessaire de suivre scrupuleusement les conseils et indications techniques contenus dans les notices des fabricants d’équipement d’adoucissement individuel.

Il est recommandé de ne pas régler vos équipements domestiques d’adoucissement de l’eau en dessous de 10° de dureté calcique, une cible à 15° étant souvent recommandée.

Il est conseillé de poursuivre l’application stricte des consignes des fabricants d’équipements.

Que faire de mes appareils électro-ménagers ?

Pour votre lave-vaisselle, nous vous conseillons de poursuivre le remplissage en sel, mais la fréquence sera fortement diminuée.

Pour toute question spécifique sur l’adoucissement collectif : les conseillers de SUEZ sont à votre écoute du lundi au vendredi de 9h30 à 19h au 01 80 77 19 03.