Lancement de l'Atlas de la biodiversité

Le 27 juin, à l’hôtel de ville, Mary-Claude Boutin, maire-adjointe chargée du Développement durable, et Estelle Olivin, conseillère municipale, ont officiellement lancé l’Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) de Saint-Germain en présence des nombreux partenaires associés à cette démarche (organismes publics, associations et bureaux d’études).
“Il s’agit d’un moment important pour l’écologie dans notre ville”, a souligné Mary-Claude Boutin.

Préserver le patrimoine culturel
Ce document permettra à la Ville de connaître, de préserver et de valoriser son patrimoine naturel, d'identifier les enjeux de biodiversité de son territoire et de les intégrer dans ses actions et stratégies. 
“Il s’agit donc d’un outil précieux qui a aussi l’avantage de centraliser les données liées à la connaissance du territoire, les usages, mais également de formaliser et d’améliorer les actions de gestion que Saint-Germain mène notamment en matière d’entretien des espaces verts”, ajoute Estelle Olivin.

Rappel des évènements passés : 

  • Juillet 2017 : L'Agence Française pour la Biodiversité lance un appel à manifestation d'intérêt afin de permettre à des communes de bénéficier d'un soutien financier destiné à la composition d'un Atlas de la biodiversité communale sur leur territoire. 
  • 15 Septembre 2017 : Le dossier technique a été déposé. Il porte sur l'établissement d'un diagnostic précisant les enjeux de protection et de valorisation de la biodiversité associé à un plan de gestion général sur l'ensemble des propriétés communales gérées par les services techniques. 
  • 21 décembre 2017 : L'Agence Française pour la Biodiversité a adressé un courrier à Arnaud Pericard pour l'informer de l'attribution d'une subvention de 20 000 €. De toute l'Île de France, hors Métropole du Grand Paris, Saint-Germain-en-Laye est la seule ville ayant obtenu une subvention de réaliser son Atlas de la biodiversité. 

Plusieurs étapes
Plusieurs étapes sont à réaliser avant la livraison de l'ABC, prévue en mi-2020 :

  • Centralisation des données existantes issues des organismes publics, des associations et des bureaux d'études ;
  • Expertises et inventaires complémentaires sur les zones ou groupes d'espèces sur lesquels le nombre de données semble lacunaire ; 
  • Analyse et diagnostic des zones à enjeux ; 
  • Rédaction d'un plan de gestion avec les gestionnaires afin d'améliorer les pratiques actuelles et futures ; 
  • Animations et informations auprès des Saint-Germanois. 


L'ABC permettra : 

  • Centraliser des connaissances et réaliser des inventaires naturalistes complémentaires ; 
  • Mettre en évidence cartographique les enjeux du territoire en matière de protection et de restauration de la biodiversité ; 
  • Faire des propositions concrètes d'actions et de sensibilisation pour mettre en évidence la valeur de la biodiversité. 

Sa traduction finale sera disponible sur différents supports et accessible à tous.