Hier inspire demain

Un quartier à l’avant-garde de l’innovation sociale, inclusive, économique et environnementale pour une diversité fonctionnelle et une attractivité renforcées !

Formidable occasion de repenser un quartier patrimonial et historique en le tournant vers demain, la transformation du quartier de l’hôpital se prépare. Donnez votre avis en répondant au questionnaire en ligne.

Pour saisir cette opportunité unique mais complexe, liée au “compactage” des services du centre hospitalier de Poissy /Saint-Germain (Chips) qui va libérer environ deux hectares, la Ville a choisi de consulter les opérateurs immobiliers par le biais d’un Appel à Manifestations d’Intérêt (AMI). Dix groupements ont fait acte de candidature et d’intention.

Trois projets sélectionnés

  • Groupement 1 : "Berceau des sens" (Bouygues immobilier...),
  • Groupement 2 : "Clos Saint-Louis" (Ogic...),
  • Groupement 3 : "A ciel ouvert" (Pichet...).


Découvrez la synthèse de la consultation citoyenne

Vous avez été nombreux à donner votre avis sur l’évolution du quartier de l’hôpital. En effet, la transformation de ce quartier est ressentie comme un événement positif pour la ville et pour ses habitants. La consultation dégage une forte attente pour attribuer à ce nouveau quartier une identité qui l’associe à la modernité de l’époque. Mais, les Saint-Germanois veulent être assurés que rien de superflu ou d’immodeste ne sera proposé.

Ils assignent des objectifs :

  • Une transition architecturale douce avec le cœur de ville. Une programmation qui complètera l’offre résidentielle, commerciale et de loisirs de la ville
  • Le rayonnement et l’attractivité de la ville.
  • La mise en valeur des bâtiments de l’hôpital, de la chapelle et des maisons anciennes de la rue Léon-Desoyer.
  • Une nouvelle vie pour les châteaux d’eau.

Les attentes

Pour ceux qui se projettent comme résidents de ce nouveau quartier, la luminosité des appartements est plébiscitée, notamment parce qu’elle peut apaiser l’impression de densité. La domotique recueille peu de score. Quant aux hauteurs sous plafond importantes, elles sont rejetées car apparentées à des appartements haut de gamme, ce qui va à l’encontre de la demande généralisée d’offrir des logements à tous. En termes de services intégrés ou d’une mise en commun entre voisins, sont attendus dans les immeubles des potagers, une salle de sport, des lieux facilitant la vie quotidienne des personnes qui travaillent telles que conciergerie, plateforme de réception e-commerce…

Au premier rang des activités de loisirs, 8 personnes sur 10 attendent un cinéma multisalles mais «  à taille humaine ». Un lieu culturel serait un plus pour attirer les visiteurs.

L’innovation apparait comme une des conditions de bonne acceptabilité de ce quartier car cela participerait au développement économique de Saint-Germain-en-Laye. Ont été considérés comme innovants (cf. également pôle Santé) : un espace de télé-travail, un lieu pour les jeunes entreprises, un lieu de mise en commun de matériels ou de remise en service d’objets.
Les services numériques innovants sont très bien acceptés. Mais les personnes y mettent des conditions : qu’ils ne soient pas intrusifs, économisent les ressources, assurent la sécurité et le confort. En revanche la domotique dans les appartements apparait superflue.

Cette synthèse exploite les résultats générés par les participations au questionnaire mais également les contributions recueillies lors de l’évènement du 23 mars au théâtre et des différentes réunions.

Téléchargez la synthèse complète

L’ambition de ce projet d’aménagement ?

  • Mettre en place des pratiques d’excellence et des techniques innovantes,
  • Déployer de nouveaux services, des usages vertueux, structurer des partenariats inédits (organismes de recherche, incubateurs, structures de l’économie sociale et solidaire, pôle e-santé, cinémas, hôtel, espaces partagés, immobilier d’entreprises pour favoriser l’emploi, parc de logements, parcs de stationnement complémentaires…),
  • Favoriser l’émergence d’un écoquartier à la conquête du cœur de ville,
  • Re-créer la nature en ville (agriculture urbaine, excellence énergétique et environnementale),
  • Développer une offre de commerces complémentaire de l’existante, une mixité fonctionnelle,
  • Renforcer l’offre culturelle et artistique,
  • Privilégier les mobilités douces, une nouvelle trame viaire, des espaces publics paysagés,
  • Préserver les éléments architecturaux remarquables : « Hier inspire demain ».

POURQUOI CETTE ÉVOLUTION ?

Secteur du site de l’hôpital, environ 4 ha, qui appartient aujourd’hui au Centre hospitalier intercommunal de Poissy Saint-Germain (CHIPS), en limite du Site patrimonial remarquable ou secteur sauvegardé.
L’adoption du nouveau projet d'établissement de l’hôpital va s’accompagner du déménagement de certaines activités sur le site pisciacais avec le nouveau bâtiment de 18 000 m² livré en 2020, de la modernisation du site saint-germanois, et de facto de la libération d’environ 3 hectares à Saint-Germain-en-Laye.

« Notre ambition est de faire de ce quartier, un quartier à l’avant-garde de l’innovation santé et bien-être, précise Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye. Clusters, pôles d’excellence, écosystèmes, logements et commerces, nous souhaitons réunir au même endroit recherche, formation, entreprises, startups et services publics.»